Tuesday, December 25, 2007

Les nouvelles valeurs américaines et la légalisation de la cruauté



Deuxième partie


Troisième partie


Quatrième partie


Cinquième partie


Sixième partie





Les questions qui fâchent d'un étudiant trop curieux.
Le jeune homme est violemment interpellé par la police et reçoit une décharge électrique de 50 000 volts.



Il y a selon moi contradiction entre naissance et propriété. Celui qui en naissant sur terre n’a pas un endroit pour reposer sa tête est nécessairement l’ennemi de ceux qui possèdent… Il y a en France des millions d’hommes qui viennent au monde sans pouvoir dire avoir un arbre en partage. Il y aurait un terrible livre à faire sur le mot propriété. […]
Hauts et puissants larrons, sangsues opiniâtres, propriétaires durs, inexorables ! Par quelle fatalité faut-il que vous ayez tout, et que les autres hommes n’aient rien ? […]
Dans l’ancien régime,
les lois étaient toutes faites en faveur des riches…Les riches avaient formé une espèce de conspiration contre les pauvres, ils abusaient du travail, de la peine, de la fatigue, des efforts de tant d’infortunés… Cette violence-là s’était tournée en justice. Les lois n’agissaient plus que pour consacrer leur brigandage.
Louis-Sébastien Mercier (1740 – 1814)

Skull and Bones, l'élite de l'Empire : http://www.voltairenet.org/article14367.html

Voir aussi : http://www.e-torpedo.net/article.php3?id_article=2446&titre=Fascisation-de-l-Amerique

No comments: