Saturday, February 16, 2008

Les vieux démons






Un vent mauvais vient des Etats-Unis et menace la paix en réveillant de vieux démons.

Les faucons du Pentagone n’ont pas renoncé à leur programme d’éradication du communisme. Ils n’aiment pas le regain de vitalité des théories marxistes. Les injustices et les dégâts causés par le capitalisme international inquiètent de plus en plus les populations.

En outre, plusieurs états sont toujours communistes : la Moldavie, le Vietnam, le laos, la Corée du Nord, Cuba et surtout la Chine avec son extraordinaire potentiel humain et économique.

Les forces étasuniennes encerclent la Chine pendant qu’une intense propagande diabolise ce pays et victimise les Tibétains. Pour les Américains, il s’agit d’affaiblir la Chine par tous les moyens.

Avec l’aide de la CIA, les extrémistes réveillent les vieux démons et les maîtres tantriques préparent les esprits à la guerre sainte annoncée dans le Kalachakra tantra. Les responsables religieux prêtent volontiers main forte aux puissants surtout s'ils bénéficient des largesses de Washington.

Au Tibet, les Bönpo ne sont pas favorables au retour de l’autorité des Guélougpa. Leur situation s’est considérablement améliorée. " De fait, écrit Samten Karmay, ils obtiennent des avantages qu’ils n’auraient jamais eus au temps du Tibet traditionnel. Ainsi, le gouvernement chinois a autorisé l’édition du canon Bönpo, et y a même participé financièrement ; ce qui n’aurait pas été possible sous le gouvernement tibétain d’avant 1959. "



La République populaire de Chine est entourée de toutes parts par des bases américaines, des ports ou des aéroports auxquels l'armée US a libre accès. VOIR LA CARTE...



LE ZEN EN GUERRE, Brian Victoria
"Bénédiction des drapeaux, croisade pour la défense de la civilisation chrétienne face au bolchevisme, théories suspectes de la guerre juste, on croyait ces images et ces thèmes réservés à l'Occident. Au moins la compassion bouddhiste aurait-elle protégé l'Asie de pareilles dérives. Point, comme le démontre à l'envi le livre de Brian Victoria. Très tôt dans le 20ème siècle, le bouddhisme japonais s'est dévoyé en idéologie guerrière au service d'un pouvoir agressif et impérialiste. Les plus grands maîtres, et le célèbre D. T. Suzuki, ont légitimé l'alliance entre le sabre et le zen. Collecte de fonds pour l'effort de guerre, cérémonies spéciales pour l'obtention de la victoire, création de centres d'instruction, activités de renseignement, endoctrinement des populations, cette collusion n'a pas cessé en 1945, elle s'est métamorphosée dans le fameux " zen d'entreprise ", du Japon en plein essor. Le pouvoir impérial a réussi à fabriquer de toutes pièces, avec la complicité des maîtres de sagesse, une " âme du Japon éternel " inquiétante, trahissant les lois de la tradition bouddhiste la plus établie. L'Occident n'est donc plus seul à porter la lourde tâche d'une interrogation sérieuse des origines et de la nature des déviances totalitaires du siècle venant de s'écouler."

No comments: