Wednesday, February 07, 2007

SS RAËL est pour les OGM, le CLONAGE...1/3



RAËL a passé son enfance à Ambert, élevé par sa tante et sa grand-mère. Sa visite, chez un druide en 1953, l'impressionne beaucoup. Il fréquente un pensionnat catholique au Puy-en-Velay et y provoque un scandale en participant à la communion sans être baptisé. Ses parents le retirent ensuite du pensionnat pour le mettre à l'école d'Ambert.

Guitariste, il se rend à Paris en 1961 pour devenir chanteur de rue. Sous le pseudonyme de Claude Celler, il a sorti plusieurs chansons inspirées par son idole Jacques Brel en 1966, dont : Le miel et la cannelle, Madam' Pipi, Monsieur votre femme me trompe, Quand on se mariera, et Sacrée sale gueule ; en 1971 : Mon amour Patricia. Il entre chez Disc'AZ avec Lucien Morisse, où il fait six disques, dont Le Miel et la Cannelle. Cependant, en septembre 1970, son producteur se suicide et la carrière de Claude Celler, le « petit Brel », s'arrête là.

Un peu plus tard, il créa à Clermont-Ferrand une revue de sport automobile, Auto-Pop. Sa revue fut un échec, après le choc pétrolier et l'interdiction des compétitions automobiles. En 1974, il abandonna sa profession de chroniqueur sportif et se consacra au mouvement qu'il venait de créer. (source : WIKIPEDIA)

1 comment:

Valérie A said...

Je croyais que son nom en tant que chanteur était Claude Vorillon, enfin c'est anecdotique.

J'ai eu accès à vos blogs par le biais d'une vieille histoire de sophia, bref, vous êtes prolixe !

Bonne continuation dans l'Inconcevable !